Après avoir reçu ce mai

"Je t aie verse la somme de 300 ? comme demander par Monsieur Robert chose qui m a surpris vue qu il na jamais ete question d argent au debut on fait vitre pour retourner sa vest en plus faire des menaces au sujet de fermer le site si on ne paye pas cela n est pas correcte, je suis etonne et bien surprise"

je tenais a me justifier, au moins ici, avec le recul

au départ il n'était pas question que ce soit Maître Pierre , mon Maître et je suis pleinement satisfaite de cette chose, je me demande comment aurait tourné cette relation avec Monsieur Robert si celui ci était devenu mon Maître
Et ben non au départ j'ai rencontré Monsieur robert parce que je voulais une relation stable, complice, évolutive épanouie et avec un Maître pas si loin que ca.
Et puis son site était la copie conforme de celui de "L'antre du Diable", même code couleurs, même images animées, même présentation, ce qui est INADMISSIBLE a mon sens, alors, oui j'ai proposé de revoir le design.
Alors j'ai monté un site joomla, avec différents composants, créé une charte graphique dans les ton argent .. Créé un logo, modifié un template .; déployé sur un site et fait un manuel utilisateur, passé des soirées au téléphone à expliquer ce qui est dans le manuel ..

au final La Demeure a son site et son identité visuelle.On est venu me voir lorsque les listes de diffusions marchaient pas, j'ai contacté sur mon temps l'hébergeur, vu avec lui ce qui manquait, ce qui devait être déplaoyé pour que la solution proposée fonctionne
Test, reTests, Paramétrage ...

On m'a ensuite dit que je pourrais venir aux soirée accompagnée, gracieusement .. Parfait je me disais, mon maître va être content
ET Mon Maître a payé, a chaque fois

Maintenant après tout cela, plus d'un mois de travail cumulé que je demande un versement pour ma peine .. vous trouvez cela injuste ? moi pas ! et encore .. 300 euros je trouve que c'est se faire exploiter

Je ne demande plus rien, mais la maintenance ou les évolutions ne se feront pas ..

dommage pour la banniere crée, elle restera dans mes cartons