En parcourant l'essentiel de ces derniers jours, je tombe sur cet article.

je dois avouer que ce titre me semble un brin racoleur, mais le contenu n'est pas mal dans son genre.

je vous conseil d'aller y faire un tour

J'avoue que cette "utilisation" de la femme me déplait, même si j'adore faire plaisir a mon maître je pense qu'il y a des limites. Et si cette femme ne voulait ensuite plus revenir chez elle ? Enfin, nous ne sommes pas (encore) en guerre ici ...