“C’était un accident”  dit Lucrezia, maîtresse SM, un mois après la mort d’un client dans son club

cet article vous pouvez le lire sur DH.be

Moi ce qui m'horrifie c'est la tarif demandé par ce genre de personne, je ne leur reproche rien .... juste de la curiosité au départ, suite a un mail recu ..

C'est vrai, c'est dangereux, c'est pour cela que le choix du partenaire est IMPORTANT, et même avec listes, et tous les garde fou du monde, on sera jamais en sécurité.

Maintenant faut-il accepter les risques pour vivre ses envies ?

si le BDSM est monté en épingle, le parachutisme, l'escalade sont au mon sens aussi dangereux

mais je vous laisse seule juge